Artur Mas dans la déclaration institutionnelle

Le Président Mas affirme: « Nous continuerons notre chemin à la façon catalane: positive, enthousiaste et pacifique »

query_builder   8 abril 2014 11:29

event_note Nota de premsa

Le Président Mas affirme: « Nous continuerons notre chemin à la façon catalane: positive, enthousiaste et pacifique »

Declaració institucional 8 d'abril
 
·         Dans une déclaration institutionnelle prononcée après le débat au Parlement espagnol, le Président remercie « le bon ton et les contenus solides » des députés catalans ayant défendu la proposition de loi. Il a également remercié les autres groupes politiques ayant voté en faveur de cette proposition de loi.
 
·         Le chef de l’exécutif catalan affirme que le Parlement espagnol a tiré un trait sur cette Proposition de loi mais que «  les institutions catalanes chercheront à construire le cadre juridique permettant d’organiser la consultation électorale »
 
 
Le Président du Gouvernement de la Catalogne, M Artur Mas, a souligné aujourd’hui, en relation à la décision du Parlement espagnol contre la proposition de loi présentée par le Parlement catalan, afin de permettre au Gouvernement catalan de convoquer un référendum, que le « chemin continue ».
 
Le Président a affirmé que « ce n’est pas la fin de cette histoire » même s’il a également rappelé que « cette étape était très importante et qu’il aurait souhaité un résultat positif ». À partir de maintenant « les institutions catalanes chercheront à construire le cadre juridique permettant d’organiser la consultation électorale et ainsi donner la parole au peuple catalan».
 
Il a souligné que ce chemin se fera « sans perdre de vue cette façon d’agir des groupes politiques catalans et de l’ensemble de la société catalane : de façon positive, constructive, enthousiaste, démocratique et pacifique ».
 
Dans ce sens, le chef du gouvernement catalan a rappelé qu’en Catalogne nous continuons « à faire un pari en faveur de la démocratie » et que les institutions catalanes vont continuer à chercher l’accord qui leur a été nié aujourd’hui « en sachant que la volonté d’un peuple ne peut pas être détenue par une votation au Parlement espagnol ».
 
Le Président a révélé que « tant que la volonté du peuple catalan sera ferme, majoritaire, civique et pacifique, il continuera à s’exprimer, et j’espère pouvoir concrétiser mon engagement pour que le peuple puisse s’exprimer en toute normalité à travers une consultation électorale et pour qu’il puisse, enfin, prendre une des décisions les plus importantes qu’un pays puisse prendre : son futur politique, non seulement dans le court terme, mais aussi vers un horizon plus lointain ».
 
Dans son discours officiel prononcé depuis la Galerie Gotique du Palais du Gouvernent de la Catalogne, le Président catalan a annoncé, avec regret, « qu’aujourd’hui nous avons perdu une nouvelle opportunité » en relation au processus catalan, tant pour les partis politiques que pour le Gouvernent central. « Ils n’ont pas voulu nous aider » même si « il y avait, de la part des catalans et des catalanes, une volonté d’accord, de pacte et de négociation ».  
 
Malgré la décision du Parlement, majoritairement contraire à la Proposition de loi, le Président a rappelé que “nous continuerons à tendre la main” pour “pouvoir arriver à un accord” si les partis politiques espagnols ou le gouvernement central montrent un « changement de position ».
 
Néanmoins, M Artur Mas a constaté que l’attitude du Gouvernement central et des principaux partis politiques espagnols est encore et toujours « Non à tout » et « le fait qu’ils n’aient même pas laissé passer cette proposition de loi est une bonne preuve de cela ».
 
Le Président a déclaré “Ils pouvaient dire oui, mais ils n’ont pas voulu, et je le regrette beaucoup » et il s’est montré convaincu qu’il se « sont trompés et que le temps le prouvera ». Il a également défendu que le « Oui » était possible parce que « le cadre légal existait » pour pouvoir approuver cette proposition de loi. Cela était également possible dans le « cadre de la Constitution » et, en réalité, le problème a été le « manque de volonté politique ».
 
Après avoir suivi avec beaucoup d’intérêt le débat au Parlement espagnol, le Président du Gouvernement de la Catalogne a voulu « féliciter très sincèrement » les députés catalans ayant intervenu dans le débat « parce qu’ils ont transmis une bonne image de notre pays et de nos institutions ».
 
De ces interventions, M Artur Mas a salué le ton « poli et constructif ; clair mais en même temps avec de bonnes manières » et avec « un contenu solide ».
 
Le Président a également voulu « remercier le soutien » de tous « les partis politiques qui ont dit oui » à la proposition de loi, spécialement à ceux qui ne sont pas catalans.
 
 

3  

Imatges

President Mas (1)

President Mas (1) 745

President Mas (2)

President Mas (2) 556

President Artur Mas

President Artur Mas 26

undefined
undefined
undefined
undefined